l\'indigné

Président nous voilà !

 

 

Vous connaissez la phrase de Coluche issue de l'un de ses sketchs : "Pour moi, un chômeur qui vote c'est comme un crocodile en visite dans une maroquinerie"Elle pourrait peut-être bientôt prendre du sens pour certains salariés. http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/comme-des-crocodiles-en-visite-14966

 

 

 

Président nous voilà !
Le mardi 27 mars 2012
 
 L'électeur c'est comme le lapin, ça s'attrape par les oreilles.

Depuis longtemps la chanson fait partie de la propagande politique. Séduire les foules, émouvoir le peuple, faire passer le message, promettre, faire croire, la chanson électorale est un art bien difficile.

De "Strauss Kahn y va gagner" de 2007 à "Sarko ho ho", de "Osez Bové" à "Tous ensemble avec Marine Lepen", cinquante ans de chansons électorale. Une heure indispensable pour voter en chantant et ne pas déchanter le lendemain.

Préparation : Franck Haderer.


Programmation musicale :
  André Dassary : "Maréchal nous voilà"
  Jérôme Bourdelon : "Raffarin nous voilà"
  Inconnu : "A la santé de Maurice"
  Chanson des partisans de l'Algérie française : Auteur et titre inconnus.
  Michel Paje : "Chirac pour Paris" (1977)
  Herbert Pagani : "Changer la vie"
  Roger Vivant : "Le Grand Elan"
  Ligue Communiste (Marxiste Léniniste) du Canada : "Forgeons notre parti"
  La voix du peuple : "Fait' plus l'autruche, votez Coluche !"
  Inconnu : "Mitterrand président" (1981)
  Inconnu : "Pour tous, Chirac maintenant président" (1981)
  Roger Vivant : "Bleu, Blanc, Rouge, la France est de retour"
  Isabella Imperatri : "Avec Jean-Marie" (1997)
  Jean-Jacques Goldman : "Ensemble" (2002)
  Les Motivés : "Allez ouste, Douste" (2002) ( format podcast)

Illustration : Extrait deLa Table verte, le premier ballet politique porté sur scène par Jooss en 1932.

 Quelques articles

Sécurité : à Ajaccio, Hollande tacle Sarkozy...
de notre envoyé spécial
Le candidat socialiste considère que le président-candidat «a manqué aux objectifs qu'il s'était lui-même fixés». Sarkozy de plus en plus martial /
Reportage Avec la sécurité, le président-candidat retrouve son thème de prédilection.
«Sur le terrain de la sécurité, l’échec de Sarkozy est flagrant» Interview Manuel  Marine Le Pen fait l'amalgame entre immigration et terrorisme
.
 Sécurité : à Ajaccio, Hollande tacle Sarkozy...
de notre envoyé spécial
Carlton : DSK mis en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée

Tous cela fait le lis de l’intolérance, de la précarisation et de l’injustice : «On assistait à un recul des préjugés racistes, la tendance s'est inversée»
au rapport
Et un ras le bol, qui laisse la population indifférentes aux campagne haineuse Marine Le Pen violente dans une Nantes indifférente – rue 89 et un sentiment d’injustice qui amène a l’exclusion, provocation d’une partie des jeune Tuerie de Toulouse : « Si ça avait été des enfants musulmans... » - Rue 89

 
" La politique, ne peut pas seulement être sécuritaire ?,  
 

Documentaires : 

Spécial investigation : La face cachée du nouveau Front , Leur nécessité d'une coopération internationale des peuples ( Documentaire: City de Londres, la finance en eaux troubles  ),1989, l'Elysée au pied du mur,

Mais De la servitude moderne L'éducation, parent pauvre..., Lettre ouverte au Président... Suicides : le document qui... accuse France Telecom , Le triomphe de la cupidité , Les défis de la société..., Les mille et un discours de..., Les ouvriers, les oubliés


 
Détresse psychologique au travail, le tabou( video youtube : Détresse psychologique au travail _ le tabou
En Allemagne, le nombre d'arrêts de travail liés à un problème psychologique a augmenté de 75 % en dix ans. Les salariés concernés tentent généralement de cacher le motif de leur absence. Et quand ils sont au travail, ils consacrent la plus grande partie de leur énergie à garder le masque. C'est ce qu'ont fait, aussi longtemps que cela a été possible Jutta Seiler, puéricultrice depuis vingt-cinq ans dans un hôpital de Berlin, Birte Kreitlow, fonctionnaire du Land de Berlin qui a dirigé pendant cinq ans une équipe de dix personnes, Günter Ebner, ancien militaire devenu vendeur automobile et René Bidmon, tuyauteur soudeur dans une entreprise de BTP. Sur les cinquante personnes contactées par la réalisatrice, eux seuls ont accepté de raconter comment ils ont vécu leur maladie en situation professionnelle, qu'elle ait été diagnostiquée comme dépression, burn-out, trouble bipolaire ou alcoolisme.

(Allemagne, 2011, 52mn)
ZDF

Date de première diffusion: Mar., 20. mars 2012, 21h32

Date(s) de rediffusion: Mardi, 3. avril 2012, 11h50
Lundi, 9. avril 2012, 02h55

En savoir plus
Thèmes:Documentaire, Société, Tags:dépression,burn out
 

Balavoine Mitterand Chirac 1981=2010 et le terrorisme
  

Sur l'abstentionSur l'abstention
 
Voici un billet d'humeur sur l'abstention, qui remet en perspective la participation au système electoral...
 
Le plus grand parti de France : l'Abstention. Le dégout de la politique, l'impuissance des politiciens conduisent à chaque échéance électorale au grossissement de ses rangs.
 
Le pouvoir se donne rarement. Il se prend et, bien plus souvent, il se conquiert. Que ce soit par le sang, la force, la ruse, la propagande, la corruption, les luttes d'influence ou les urnes.(....)
 
Ces poli­ti­cars se tor­chent quo­ti­dien­ne­ment avec les droits des citoyens au nom du profit, donc mes devoirs à leur égard, comme ils disent je m''en tam­ponne.
 
Que vive le Parti du Papier Cul !

 

La Sociale - Meurtres, terrorisme, immigration Et si on parlait enfin social  

Meurtres, terrorisme, immigration… Et si on parlait enfin social

En publiant mon dernier livre « Un CDD sinon RIEN », je pensais pouvoir apporter quelques éléments au débat de la campagne présidentielle… Mais pour le moment, les questions sociales qui concernent les français sont largement laissées de côté par les principaux candidats… jusqu’à quand pourront-ils encore les éviter?

Par Jacques Cotta • Actualités • 

Après les meurtres de Montauban et de Toulouse, après l’assaut du Raid, commentateurs, éditorialistes, responsables de la majorité, du Front national, du PS, du centre, sans oublier la « gauche bien pensante »… ont redoublé d’énergie pour que la discussion sur l’immigration, le racisme ou la « sécurité », comme en 2007, éclipse tous les thèmes qui pourtant constituent la préoccupation première des français. Les propos de nos concitoyens confirment en effet les sondages[1]. Les thèmes qui retiennent leur attention et qui devraient être déterminants dans leur choix électoral sont le pouvoir d’achat, le chômage, la croissance économique, la dette, la pauvreté et la précarité, l’école, l’éducation…. L’insécurité et l’immigration viennent loin derrière. Pourtant, tous ces sujets qui tournent autour du travail, des salaires, de la protection sociale, des retraites, des services publics sont pour l’instant occultés. Les principaux candidats, depuis des semaines, préfèrent vanter l’action de la police, condamner la délinquance, fustiger l’assassin qui a commis des actes monstrueux, jouer sur les peurs… Comme la campagne électorale serait doucereuse si pouvaient être évacués les licenciements qui tombent par milliers, l’augmentation de la pauvreté, le développement de la précarité…

Patatras ! Après plusieurs jours d’un débat rêvé pour l’UMP et le Front national, voila que la vie rattrape les candidats les plus rétifs à la question sociale. La publication des chiffres du chômage ramène tout ce beau monde à la réalité du monde du travail.
 

Nicolas Sarkozy ou le moral dans les chaussettes…

Les parades électorales

Poursuite ou rupture ?

La perpétuation du système et la recherche d’un « aménagement humain du capitalisme » risquent fort de ne pouvoir rien contre l’attaque frontale que subit le travail et contre les conséquences dont pâtissent les ouvriers et salariés

 

 

Suicides au travail : "il est urgent d'agir"

 

Les récents suicides à La Poste et à France Télécom ont à nouveau marqué l'actualité. Dans des courriers, certains salariés ont clairement fait le lien entre leur geste et leurs conditions de travail. Parce qu'il n'existe aujourd'hui aucune statistique, Jean-Claude Delgenes, directeur général de Technologia estime qu'il est urgent de mettre en place un observatoire des suicides. Objectif : améliorer leur prévention.

 

Après la mort de deux cadres en un mois, le groupe La Poste est sous le choc. La direction a ouvert mardi 27 mars des discussions avec les syndicats afin d'éviter qu'un nouveau drame ne survienne dans le groupe. La Poste n'est pas la seule entreprise concernée par des suicides. Des cas similaires sont intervenus ces dernières semaines chez Gefco à Bordeaux et à la CPAM de l'Hérault. Le 8 mars, une salariée de France Télécom-Orange de 58 ans et installée à Schiltigheim en Alsace s'est donnée la mort. Elle a effectué son geste chez elle mais a fait parvenir un courrier dénonçant ses conditions de travail ainsi qu'un climat de suspicion et de défiance.

 

Lire l'article complet

 

Le flou des statistiques

Repenser le collectif : Les inspecteurs du travail aussi concernés

Restaurer le dialogue

 

source :

Coluche, crises et présidents, , Président nous voilà ! - altermonde

Réaction de Jean-Marie Le Pen suite aux déclarations de Robert Bourgi ( accusation : " Jean-Marie Le Pen après Jacques Chirac : l'avocat Robert Bourgi a continué lundi à distiller ses accusations sur l'argent noir de la "Françafrique", qui aurait financé selon lui diverses figures de la politique française, provoquant une avalanche de réactions et la curiosité du barreau de Paris sur ses activités.

"M. Jean-Marie Le Pen a été reçu par le président Bongo et le président Bongo a financé la campagne électorale de M. Jean-Marie Le Pen en 1988", a affirmé M. Bourgi lors d'un entretien accordé à BFMTV lundi soir, citant l'ex-président du Gabon.

 



29/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres